Bouleau

 

Vénéré en Europe du nord, le Bouleau symbolise la purification. 
Il est également signe de renouveau ce qui l'associe à toutes les fêtes de printemps.
L'amanite tue-mouche pousse préférentiellement à son voisinage. Elle contient une substance hallucinogène, la muscarine, qui provoque des transes que les chamans de Sibérie utilisaient pour communiquer avec les dieux. Ils montaient à l'Arbre sacré dont le tronc était marqué de neuf entailles (étapes initiatiques).

C'est un arbre vénéré en Russie. De nos jours encore vers la Pentecôte, les villageois vont couper un jeune Bouleau dans la forêt. Au milieu de la liesse, ils l'habillent en femme, le décorent puis le plantent sur la place du village. A la même période les transports publics sont décorés de feuilles de Bouleau.

Dans la mythologie romaine, les verges de bouleau ont été utilisées pour la flagellation et la "purification" des condamnés. u début du XXe siècle, en France, les instituteurs des écoles publiques étaient dotés d'un baguette de bouleau spécifiquement utilisée pour taper sur les doigts des élèves qui faisaient trop de fautes d'orthographe. Après ce rite, l'idée de faute était effacée.

 

 Retour à la liste