Olivier

 

La richesse symbolique de l'Olivier est impressionnante : Paix, fécondité, victoire, force, récompense...et longévité extraordinaire.

Son histoire commence avec Noé et le déluge : La colombe apporte le message du courroux de Dieu apaisé ; "Vers le soir, elle revint vers lui (Noé), tenant en son bec une feuille fraîche d'Olivier" (Genèse 8-11).
L'onction, qui accompagne toute consécration ou sacrement, se pratique sans interruption depuis les prophètes : Saül et David furent oints par Samuel, Salomon le fut par Nathan. Le mot Kristos, en grec, se traduit par "l'oint du seigneur". Cette onction se pratique avec de l'huile d'olive vierge ou du saint chrême dont elle est le constituant principal. Toute l'histoire des rois des pays chrétiens en confirme l'extrême importance. Ainsi pour les catholiques, de nos jours, l'extrême-onction.

Pour l'Islam, l'Olivier est le centre et le pilier du monde. Il est aussi la lumière.Le Coran (sourate XXIV) dit que "Dieu est la lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est pareille à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un verre pareil à un astre étincelant qui s'allume grâce à un arbre béni : un Olivier qui n'est ni l'Orient ni l'Occident et dont l'huile brûlerait sans qu'un feu la touche [...]" En amont des Hébreux et des Arabes, l'Olivier est l'arbre d'Abraham, c'est le paradis des élus.

En Grèce c'est l'arbre d'Athéna. Lors d'une querelle avec Poséidon pour savoir à qui appartenait le territoire de l'Attique, Poséidon planta son trident dans le sol faisant surgir ainsi un puits d'eau salé ; Athéna riposta en faisant naître près du puits le premier Olivier. Le conflit fut soumis à un tribunal qui jugea que le cadeau de la déesse était le plus beau. Les Oliviers, Arbres sacrés, appelés dans ce cas "Moria" (donnés en partage par les dieux ou le destin), furent conjointement protégés par Zeus et Athéna.

 

On retrouva, plus tard cette vénération à Rome où ils étaient consacrés à Jupiter et à Minerve.

En Chine une légende raconte que l'Olivier serait un antidote de certains poisons et venins, alors qu'au Japon, il symbolise l'amabilité et le triomphe. ... 

 Retour à la liste